Matériel de jardinage
Jardin
 

Que faire au jardin en mars ?

Encore appelé période du grand jardin, le mois de mars annonce l’arrivée certaine du printemps. Il offre une nature bénéfique pour divers types de plantations. Ceci étant, vous pouvez développer certaines cultures dans votre jardin en mars. Cependant, il convient de ne pas se précipiter et de tenir compte de quelques facteurs. Que faire au jardin en mars ? Quels semis planter ? Que récolter en mars ? 

Planter des arbustes et des rosiers en mars, c’est possible ?

Contrairement à certains mois de l’année, en mars, vous pouvez semer des rosiers et des arbustes dans votre jardin. Pour le faire, creusez un trou d’au moins 40 cm de profondeur et 50 cm de largeur. Pour faciliter le développement des racines, ajoutez des stimulateurs dans le trou.

Ensuite, il faut :

  • Griffer les racines des différents plants pour les séparer
  • Humidifier les racines pour permettre la reprise des rosiers
  • Mettre la motte au milieu du trou tout en étalant les racines

Pour finir, recouvrez avec du terreau. N’oubliez pas de toujours arroser tout au long du mois. Bien sûr, si vous avez déjà beaucoup d’arbustes dans vos jardins, vous pouvez vous passer d’en planter d’autres. 

Planter des gazons et des bulbes en mars

Durant le mois de mars, vous pouvez faire de votre jardin un endroit attrayant avec des gazons et des bulbes.

Lisez aussi :  Comment transformer son terrain en jardin japonais ?

Semer de nouvelles pelouses

Le mois de mars fait partie des moments propices de l’année pour créer un espace vert dans un jardin en semant des gazons. En effet, durant cette période, le sol est assez mouillé pour favoriser la levée des graines de gazon. 

Avant de le faire, il est important de s’assurer que le type de sol est idéal pour porter les pelouses. Ensuite, préparez la terre et plantez vos graines de gazons tout en veillant à ce que vous ayez une pelouse dense avec une végétation uniforme.

Planter des bulbes à floraison estivale

Une autre option en cette période de l’année est celle des bulbes d’été. La période est très favorable à cause de l’ensoleillement et parfois de la mi-ombre. Comme dans le cas des autres plantations, il est important de s’assurer que le sol est convenable pour cette culture.

Mais il est possible de créer les conditions en ameublissant la terre et en y ajoutant des engrais.   Ce genre de boisement peut même se faire dans des pots remplis de sable. 

Faire un jardin potager et protéger le verger en mars

Bien qu’étant le début du printemps, le mois de mars est froid. Ainsi, votre jardin peut bien être occupé par des semis de légumes et de végétaux aromatiques. Il est possible de le faire en pleine terre pour ceux qui s’adaptent bien aux conditions climatiques ou encore sous abri pour d’autres. 

Dans votre potager, il serait facile de cultiver par exemple de :

  • Aubergine
  • Carotte
  • Radis
  • Tomates
  • Pommes de terre
Lisez aussi :  Comment protéger le bas d'un abri de jardin pour qu'il dure ?

Pour bien faire germer ces différents légumes, utiliser du compost et du fumier. L’avantage, c’est que vous n’aviez pas besoin d’assez d’eau pour arroser votre potager. En plus, pas besoin d’engrais ni de pesticides. 

Au verger, vous pouvez par exemple semer de nouveaux arbres fruitiers et des fruits comme le cassissier. Mais il faut quand même être prudent quant aux conditions climatiques. 

C’est aussi le bon moment pour pulvériser d’insecticides le verger pour lutter contre les pucerons. Pour prévenir l’anthonome du pommier et la moniliose sur les fleurs, penser à pulvériser d’un insecticide polyvalent.

Surfacer certaines plantes et tailler les rosiers 

Avec le temps, les plantes cultivées dans les bacs ou dans les pots épuisent les réserves. Ainsi, ils risquent de végéter ou de péricliter. En mars, vous avez l’opportunité de changer la terre de surface et redonner une nouvelle fraîcheur à vos protégés. 

En fonction des plantes et des bacs que vous utilisez, il est conseillé de rempoter les cultures qui ne disposent plus de réserve. Mais cette opération est beaucoup plus compliquée avec les sujets cultivés dans de grands bacs. 

Le mois de mars est propice pour ajuster la taille de vos rosiers grimpants, remontants ou encore buissonnants. Ceci vous permet de prévenir la pousse de petits bois qui vont priver la plante de la lumière. Cette période convient le mieux pour le faire parce qu’elle vous permet d’éviter les jours de gel. 

Vous devez toutefois faire attention à ne pas tailler les rosiers non remontants. Comme précautions, il est recommandé de ne pas couper les boutons floraux naissants pour ne pas diminuer la floraison. Enfin, avant de couper quoi que ce soit, vous devez vous assurer d’avoir désinfecté les différents outils de coupe.

Lisez aussi :  Guide pour fabriquer sa piscine en bois hors-sol

Autres activités dans les jardins en mars 

Dans votre jardin, vous devez déjà commencer par mettre sous terre les plantes bisannuelles. Par la même occasion, enlever régulièrement les fleurs déjà fanées. Les tiges défleuries peuvent être taillées et vous devez débarrasser les feuillages devenus moins beaux. 

En mars, il existe d’autres travaux que vous pouvez faire dans votre jardin. Parmi eux :

  • Recouvrir les jeunes plantes de pois de senteur qui viennent de germer contre les oiseaux
  • Faire le semis des cosmos et des eschscholtzias
  • Diviser les vivaces tous les quatre jours pour ne pas épuiser le sol

Tous ces travaux doivent être faits en tenant compte du calendrier lunaire du mois. 

 

Articles sur le même sujet :

Ajouter un commentaire