Abri de jardin en bois
Jardin
 

Comment fabriquer soi-même un abri de jardin en bois ?

Comment fabriquer soi-même un abri de jardin en bois ? Dans l’optique de protéger ses outils de jardinage des intempéries, les abris de jardin sont d’un grand secours. Polyvalents, ils peuvent aussi vous aider à conserver des meubles extérieurs. Mais malgré son importance, sa fabrication coûte quand même cher lorsqu’elle est réalisée par un professionnel. Si vous souhaitez donc économiser, il est important que vous appreniez à le fabriquer vous-même. Celle en bois revient moins cher en raison du matériau utilisé et les différentes étapes de fabrication sont accessibles, même pour les néophytes. 

Définir les bases de votre projet

Tout projet a besoin d’être défini. Si vous souhaitez construire vous-même votre abri de jardin en bois, vous devez réfléchir et poser les bases du projet. 

Tout débute par l’évaluation du budget. Même s’il est possible de réaliser vous-même votre abri de jardin, vous allez quand même devoir mettre la main à la poche. Vous devez donc définir le budget dont vous aurez besoin pour mener à bien votre projet.

Ensuite, vous devez choisir où installer votre abri. Ce choix se fait sur la base de plusieurs critères : la direction du vent, la qualité du sol et le relief. L’apparence que donnera le positionnement est aussi un facteur non négligeable.

Enfin, vous devez vous assurer d’avoir toutes les autorisations administratives pour procéder à la réalisation de l’abri. En effet, même s’il s’agit de votre jardin, vous devez avoir des autorisations avant de procéder à une installation de bâtiment. En fonction de la superficie de votre construction, il est possible que vous ayez besoin d’un permis de construire. 

Rapprochez-vous donc de la mairie pour avoir une idée claire sur la superficie à partir de laquelle le permis de construire est nécessaire. Dans le cas où le permis de construire ne serait pas exigé, vous devez quand même faire une déclaration de travaux.

Établissez les plans

Aucune construction digne de ce nom ne peut se faire sans plan. Vous devez donc d’abord dessiner un plan. Faites un plan détaillé de la propriété. Il doit comprendre les constructions aux alentours, l’implantation de l’abri et les particularités du terrain. 

Pour une meilleure visibilité, il est conseillé de présenter le plan de trois points de vue différents. Faites une observation de l’abri vue d’en haut, vue de face et enfin vue en perspective. Prenez le soin de préciser toutes les mesures sur le plan. Cela vous sera utile lorsque vous voudrez découper vos matériaux.

Choisissez l’essence de bois à utiliser 

Si vous souhaitez construire votre abri de jardin en bois, il est important de connaître le type de bois que vous souhaitez utiliser. Les variétés sont nombreuses et il est vrai que vous pouvez en mélanger plusieurs types.

Le pin

C’est un type de bois très utilisé, surtout pour son coût et sa facilité d’utilisation en menuiserie. Cependant, il est très perméable, ce qui le rend moins adapté pour l’extérieur. Si vous décidez de faire votre abri de jardin en pin, il doit être traité en autoclave.

L’épicéa 

Il s’agit d’un bois qui offre une perméabilité légèrement supérieure au pin sylvestre. Il offre aussi une grande facilité d’utilisation. Du fait de son humidité, il nécessite les mêmes traitements et précautions indispensables au pin. Son défaut le plus marquant est qu’il est un peu plus cher.

Le douglas 

Cette essence de bois est d’une meilleure qualité que les deux précédentes. Elle présente une résistance naturelle très intéressante pour les abris de jardin. Sans aucun traitement, elle est d’office en classe 3, ce qui démontre sa qualité. La caractéristique exceptionnelle de ce bois est qu’il ne pourrit pas. De plus, il est doté d’un bel aspect qui saura embellir votre jardin tout entier. Ainsi, pour une belle construction d’un abri de jardin, il est à prendre en priorité. 

Néanmoins, d’autres variétés existent et vous avez le choix en fonction de vos goûts. Vous avez entre autres :

  • Le sapin
  • Le mélèze
  • Le cèdre rouge
  • Le châtaignier
  • Le chêne
  • Le hêtre
  • Le bois exotique

Il est possible d’utiliser différents types de bois sur la même construction. Ceci pourrait contribuer à apporter une meilleure qualité à votre édifice.

Faites les fondations sous les mûrs       

Abri de jardin en bois blanc

Aucune construction ne se fait sans fondation. La fondation est la base même de la construction. Et si vous avez une bonne fondation, votre construction sera solide et durera longtemps. Afin de créer un vide d’air et ainsi entraîner une ventilation naturelle, les fondations en bois sont conseillées.

Dans un premier temps, vous devez préparer l’emplacement des poteaux. Là, il faut creuser 5 trous de 25 cm de profondeur pour chaque pilier, quatre aux angles et un au centre. Il s’agira ensuite de verser au fond une couche de gravier. Il vous faudra ensuite un cylindre de coffrage au fond de chaque trou.

Dans un second temps, vous devez couler les poteaux et monter la structure. Vous devez préparer et couler le mortier dans chaque trou. Ensuite, placez les étriers des poteaux en bois avant que le mortier durcisse. Une fois sec, placez le cadre en bois et commencez la construction du sol.

Faire la structure du bardage

Pour ce faire, vous devez placer un poteau de bois coupé aux dimensions préalablement choisies dans chaque platine de fixation. Afin de délimiter l’emplacement d’éventuelles fenêtres, référez-vous à votre plan. Positionnez les tasseaux à l’horizontale et fixez-les aux poteaux. Vissez les fenêtres sur les tasseaux et les poteaux d’encadrement. Fixez un tasseau de bois au ras du sol sur toute la structure.

Réaliser la structure de la charpente

Vissez les chevrons sur les poteaux de la structure. Veillez à ce que l’espacement entre les chevrons soit le même. La pente du toit est exprimée en pourcentage. Elle est souvent imposée par le PLU (Plan local d’urbanisme). Une pente minimale est indispensable afin de favoriser l’écoulement des eaux de pluie.

Monter les murs

Découpez les planches du bardage aux bonnes dimensions à l’aide d’une scie circulaire. Clouez la première planche du bardage sur le tasseau au sol. Vérifiez son horizontalité avec le niveau à bulle. Clouez les planches de bardage sur les poteaux en partant du bas et en remontant tout en faisant le tour de l’abri. Vous devez vérifier régulièrement, avec le niveau à bulle, que les planches sont bien d’aplomb.

Fixer la toiture

Fixez la première plaque de tôle ondulée sur les chevrons de la charpente, à l’aide des tire-fond, en laissant un débord de 10 à 20 cm. Ceci afin d’éviter le ruissellement d’eau le long de la charpente. Recouvrez une partie de la plaque précédente en fixant chaque nouvelle plaque. Placez les tire-fond sur le haut de l’onde.

Vous connaissez désormais les étapes pour construire un abri de jardin en bois. Les constructions par les professionnels coûtent cher et ne sont donc pas accessibles à tout le monde. En construisant vous-même votre abri, vous effectuez une économie conséquente tout en vous assurant de la qualité de votre construction. De la définition des bases du projet en passant par la réalisation de la structure de la charpente, les étapes sont nombreuses, mais utiles. Alors n’hésitez pas et construisez vous-même votre abri de jardin en bois.

Articles sur le même sujet :

Ajouter un commentaire