You are currently viewing Montage de cloison isolante intérieure : quel matériau choisir ?

Montage de cloison isolante intérieure : quel matériau choisir ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Brico

La cloison est un élément d’aménagement intérieur qui sert à délimiter l’espace, créer de nouvelles pièces ou agencer les volumes. Avec une épaisseur oscillant généralement entre 5 et 10 cm, elle ne fait pas partie de la structure du bâtiment. C’est aussi un élément d’esthétique et de décoration intérieure. Quels matériaux choisir pour la construction de votre cloison ?

Les briques pour cloison en terre cuite

Elles offrent une isolation thermoacoustique, la régulation de l’humidité et une bonne résistance mécanique. Elles s’adaptent facilement à tous les besoins. On peut les poser ou les coller. Après la pose des briques, la cloison est recouverte sur ses deux faces de plaques de plâtre ou d’enduit à base de plâtre. Cette cloison en briques résiste très bien aux dégâts des eaux et a une durée de vie importante. Toutefois, les briques sont chères et leur pose nécessite un temps de séchage des plâtres très long.

Engineered wood floor installation with subfloor membrane in condo. Maple hardwood flooring planks closeup showing composite plywood layers. Remodeling home improvement concept.

Cloison en contreplaqué

Fabriqué à partir d’une superposition à fil croisé d’un nombre impair de plaques, le contreplaqué est un panneau intégralement composé de bois obtenus par déroulage de grumes. Peuplier, pin maritime, hêtre, châtaignier, merisier, okoumé… ce sont des essences utilisées dans la fabrication de contreplaqué. Le contreplaqué de Articonnex Orvault : Sols, OSB et Contreplaqué offre une grande souplesse et une grande résistance au feu. Le bois contreplaqué dispose d’une grande résistance mécanique. Il ne se déforme ni sous l’effet de l’humidité ni sous l’effet de la chaleur. Vous pouvez vous en servir pour créer votre propre espace dressing sur mesure.

Lisez aussi :  Comment poser correctement votre parquet flottant

La plaque de plâtre

C’est le matériau le plus utilisé pour les cloisons sèches. Très rapide à installer, il est utile pour couvrir de grandes surfaces. Faciles à manipuler, les plaques de plâtre offrent une bonne isolation acoustique. Vous pouvez choisir une plaque de plâtre hydrofuge, acoustique, résistante aux chocs ou au feu. Les plaques sont polyvalentes et s’adaptent à tous les usages. Il en existe trois modèles à bords amincis, arrondis ou ronds amincis.

Le carreau de plâtre

Ce matériau traditionnel convient parfaitement pour les cloisons humides et permet de réaliser des cloisons de grande hauteur. Facile à installer, il est connu pour sa grande résistance au feu et sa capacité à encaisser les chocs. Il faut toutefois préciser qu’il faut un sol suffisamment solide pour supporter son poids. On distingue 2 types de carreaux de plâtre :

  • le carreau plein qui est plus résistant et plus isolant acoustiquement ;
  • le carreau alvéolaire qui permet de passer des gaines. Il est moins résistant.
Amazing white and gray marble master bathroom with large glass walk-in shower, freestanding tub and skylights on the ceiling. Northwest, USA

Le verre

Ici, on distingue la verrière qui est généralement utilisée dans les pièces à vivre pour séparer le salon et la cuisine. Elle associe une structure (en acier ou en alu) à des panneaux de verre. La brique de verre (ou pavé de verre), quant à elle, est généralement utilisée dans les pièces d’eau, comme la salle de bain. On la retrouve en format carré dont les côtés mesurent 19 cm et l’épaisseur 8 cm. Elle offre une multitude de finitions colorées ou non, et une apparence translucide, opaque ou transparente, texturée, etc.